Tempo Virilio

Voici une recherche doctorale qui a commencé en octobre 2019 au sein du laboratoire ACS de l’école nationale supérieure d’architecture de Paris Malaquais sous la direction de Jac Fol. Paul Virilio a été l'enseignant de Jean Richer à l’école spéciale d’architecture et sa pensée l’a toujours accompagné au point qu’elle le pousse aujourd’hui à entreprendre cette recherche.

À l’heure où certaines des « prémonitions » du philosophe Paul Virilio se réalisent – tel la perte de la grandeur géographique ou encore la fatalité de l’accident -, il convient d’interroger la notion d’écologie grise qu’il a forgée comme objet de recherche au sein de la discipline architecturale, en suivant quatre axes de réflexion :

1.

La description de « l’écologie grise » dans l’évolution de la pensée de Paul Virilio tels que ses ouvrages, textes et expositions peuvent la décrire sur quatre décennies (1970-2010).

2.

La vaste traversée qu’elle opère des champs disciplinaires allant du sport, à la danse, aux arts plastiques, à l’architecture jusqu’à la géopolitique.

3.

La place toute particulière laissée à l’image dans son œuvre, qu’il s’agisse de ses photographies de bunkers (Bunker archéologie, 1975), de son enseignement par l’image mentale ou encore de son rapport privilégié avec les arts plastiques.

4.

L’enseignement de l’architecture comme appel à dépasser les frontières propres à cette discipline.

Ces quatre axes ne sont pas à prendre isolément car ils constituent un corpus propre à saisir une période historique et au-delà la singularité d’une pensée où la fabrication de nombreux néologismes est le marqueur d’une volonté d’affirmer un changement de paradigme.

Présent vivant

PAOLO FABBRI

« Le gout de Paul Virilio pour la pénultième parole »

Le sémioticien italien Paolo Fabbri revient sur l’œuvre multiforme et radical de Paul Virilio, ce littoraliste comme il se décrivait lui-même.

SEAN CUBITT

« Virilio et la pensée totale »

Le théoricien des médias australien Sean Cubitt replace l’oeuvre de Paul Virilio dans la théorie contemporaine - en interrogeant « Défense populaire et luttes écologiques » (1978) et « L’université du désastre » (2009) - pour en tirer la dimension holistique.

AMADOR FERNÁNDEZ-SAVATER

« Le coronas virus comme révélateur ? »

Amador Fernández-Savater s’appuie sur Cybermonde la politique du pire (1996) pour se livrer à une réflexion sur l’obéissance à un ordre politique et l’accident comme rupture révélationnaire pour repenser le monde.

BROADBENT & LOBET-MARIS

« Vers une écologie grise »

Le concept d’écologie grise a été défini en 2010 par Paul Virilio comme une manière de penser les effets de la révolution numérique sur l’esprit humain. Définissant la pollution comme la lente dégradation des ressources naturelles, cet article suggère, qu’à l’ère numérique, elle concerne l’une des ressources humaines fondamentales : notre attention.

Articles de recherche

LA LUMIÈRE DIVINE

janvier 2020

Retour sur une partie méconue de la biographie de Paul Virilio : le vitrail.
Jean Richer

LA LUMIÈRE ASCENDANTE

Avril 2019

Suite à la visite de l’église Sainte Bernadette du Banlay, réflexion sur l’influence des  éléments biographiques sur l’oeuvre.
Jean Richer

Feature Title

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus.

Feature Title

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus.

Inscription Désinscription