Comité éditorial

Virilio_NB

Sophie Virilio, membre d’honneur

Après avoir passé son enfance dans l’atelier de vitrail puis parcouru la France avec son père, à la recherche des bunkers, Sophie Virilio est devenue photographe, puis reporter et enfin romancière. Tout en continuant sa carrière, elle a accepté en 2016, à la demande de son père, de gérer le fonds de celui-ci et ses publications, tant en France qu’à l’étranger. En vue d’organiser des expositions et/ou conférences et rencontres, Sophie Virilio s’occupe des liens avec des institutions, comme le Centre Pompidou, l’IMEC, la fondation Cartier, ou la AASchool de Londres.

Paquot_NB

Thierry Paquot, directeur de rédaction

Philosophe de l’urbain, il participe depuis une trentaine d’années au débat sur la ville sur lequel il a publié une soixantaine d’ouvrages. Ses thèmes de réflexion sont la philosophie de l’écologie, les utopies, l’urbanisation planétaire et les rythmes et temporalités qui scandent notre quotidien tout comme nos espérances…

Wardé_NB

Hala Wardé

Née au Liban en 1965, elle est diplômée de l’Ecole Spéciale d’Architecture de Paris où elle a étudié avec Paul Virilio puis Bernard Tschumi et Jean Nouvel. Après avoir travaillé pendant plus de 20 ans avec ce dernier, Hala Wardé crée sa propre structure en 2008, HW architecture, et poursuit sa collaboration avec les Ateliers Jean Nouvel. Elle a réalisé le projet du One New Change à Londres en 2010 ainsi que le projet du Louvre Abu Dhabi en 2017. En 2018, Hala Wardé est choisie pour concevoir Le Mirabeau, une tour phare qui vient s’inscrire dans le quartier maritime de Marseille. Elle a également été sélectionnée pour être la curatrice du Pavillon libanais à la Biennale internationale d’architecture de Venise 2021.

Fol_NB

Jac Fol

Professeur à l’ENSA Paris-Malaquais, directeur du laboratoire ACS/AUSser, il s’intéresse de près aux questions contemporaines et particulièrement ce qui ressort d’une esthétisation et d’une mutation du politique. Après avoir élaboré, au regard des pratiques artistiques récentes, une théorie de l’oeuvre, il s’emploie à creuser ce qui des images, des personnes, des mises en scène, des sociétés et des subjectivités dessine le présent. Il se passionne pour toutes les questions en perspectives, dont les dispositions régulières des hommes en sociétés, et tous les régimes de représentations.

Buisson_NB

Ethel Buisson

Architecte plasticienne et maître de conférences, elle vit et travaille à Montreuil et enseigne à Nancy. Elle a obtenu en 1996 son Master d’architecture de l’université de Princeton (NJ, USA), en 1991 son diplôme d’architecture d’intérieur (ESAG Met de Penninghen, Paris), et suit dans l’interlude 1991-1992 les cours de Paul Virilio en auditeur libre à l’école spéciale d’architecture. Cette rencontre sera essentielle. Enseignante-chercheure, elle consacre son temps qui lui ait laissé à sa pratique de plasticienne, de photographe d’architecture et de paysage.

Dawes_NB

Simon Dawes

Maître de conférences à l’Institut d’études culturelles et internationales (IECI) - et membre de l’équipe de recherche du Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines (CHCSC) - à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ) en France, il est titulaire d’un doctorat en médias et communications du Theory, Culture & Society Centre (alors à l’université de Nottingham Trent, au Royaume-Uni). Il est aussi le rédacteur fondateur de la revue en libre accès, Media Theory, et co-rédacteur de la section des études sur les médias et la communication de l’Open Library of Humanities.

Rotbard_NB

Sharon Rotbard

Architecte, auteur, éditeur, éducateur et agitateur basé au sud de Tel Aviv, il est co-fondateur des éditions Babel, Il enseigne à l’académie Bezalel à Jérusalem.

Weizman_NB

Eyal Wiezman

Il est architecte, professeur et directeur du Center for Research Architecture au Goldsmiths College de l’université de Londres. Depuis 2011, il dirige Forensic Architecture, un laboratoire multidisciplinaire de recherche et d’enquête sur les conséquences des conflits sur la société civile et les cas d’atteintes aux droits de l’Homme.

Billlard_NB

Thomas Billard

Architecte diplômé de l’ESA sous la direction de Paul Virilio en 1992, il fut lauréat en 1994 de la bourse d’études de la fondation Delano-Aldrich & Emerson (AIA) aux Etats-Unis et en 1997 de la Villa Médicis Hors les Murs (Institut Français) à Los Angeles. Suite à ces deux séjours américains, il coécrit avec Ethel Buisson Promenade contemporaine dans les Case Study Houses. Installé à Paris, Thomas Billard a développé sa pratique d’architecte dans plusieurs collectifs comme associé. Il est aujourd’hui architecte associé de Lankry architectes et un des fondateurs de l’Agence française.

Segonne_NB

Virginie Segonne

En parallèle des cours de Paul Virilio qui influera en profondeur et durablement sur sa vision du monde, elle a suivi les cours de l’École du Louvre et poursuivit sa formation à l’École de Chaillot. Installée à La Rochelle depuis 1992, elle crée en 2001 sa propre agence d’architecture, Virginie Segonne-Debord architecte. Elle a tout récemment contribué à la requalification des espaces littoraux rochelais, et tout particulièrement des bords à quai qui vont recevoir le nom de Paul Virilio, dans le cadre du projet du Plan d’action et de prévention des inondations Gabut-Ville en Bois.

Assennato_NB

Marco Assennato

Philosophe, enseignant-chercheur à l’ENSA Paris-Malaquais, son travail se déploie entre différentes disciplines, architecture, philosophie, politique, et tente à la fois de tracer des analogies et de repérer les fractures théoriques qui s’y jouent. Il y formule en réalité trois types de questionnement : le rôle et la fonction du travail intellectuel ; la notion de biopolitique ; la relation entre le projet d’architecture et métropole contemporaine. Parmi ses publications : La Muse inquiétante. Architecture et société chez Manfredo Tafuri, éditions Mix, Paris, 2019 et Projet et Métropole. Essai sur Opéraïsme et Architecture, Entremonde, Paris-Genève, 2020.

Richer_NB.JPG

Jean Richer

Après avoir été étudiant de Paul Virilio et diplômé de l’ESA, Jean Richer s’est spécialisé en urbanisme avec un DEA en géographie urbaine à l’université de Caen. Il a été lauréat du Palmarès des jeunes urbanistes en 2010 pour son travail sur l’urbanisme temporel. Il fut en charge de la planification pour des villes françaises. Après un passage au Cerema, il est aujourd’hui architecte des bâtiments de France en Charente Maritime. Il est, de plus, doctorant au laboratoire ACS de l’ENSA Paris-Malaquais pour une thèse sur l’écologie grise.

Inscription Désinscription